L'amour vaincra.

27 juin 2017



Amir, qui ignore encore que son père a pour projet de la marier à un autre homme, s’habitue peu à peu à sa nouvelle vie aux côtés de Karluk et de sa famille.
Hélas, après avoir vu ses émissaires renvoyés sans ménagement, le clan de la jeune femme n’a pas l’intention d’en rester là : cette fois-ci, c’est toute une troupe de cavaliers qui font irruption dans le village, et ils comptent bien ramener Amir avec eux… quitte à employer la force !







Hy, padawan!

Aujourd'hui, je te cause du second tome de Bride Stories, une saga qui se démarque beaucoup pour ses dessins. Mais qu'en est-il de ceci et du reste dans ce deuxième tome?


L'avis d'Arlé!

J'ai aimé ce second tome, qui poursuit admirablement bien le premier. Une histoire simple, basée sur l'évolution des personnages dans un contexte historique précis, tout en nous faisant voyager et apprendre des petites anecdotes sur d'autres peuples d'autres temps. L'histoire jusqu'alors, n'a du coup pas vraiment de fil conducteur: les rebondissements et petites aventures des héros sont tout simplement du domaine quotidien. Si tu es amateur d'action, de baston et de guerres politiques, ce n'est pas ce manga qui te satisfera (quoi que... pour le dernier point, je ne sais pas trop!). Alors certes, ça bouge pas dans tous les sens et c'est pas dans l'exagération comme dans certains manga très caractéristiques à leur genre, mais c'est une lecture très agréable, qui ne lasse pas, et qui emporte très loin. Et ça, mon p'tit, c'est cool!

Après, ce n'est pas non plus trop calme. On a un peu d'actions, on découvre de nouvelles têtes. Dans ce second tome, Amir est un peu plus en retrait cette fois-ci, au profit d'autres personnages, notamment Karluk et sa nièce Tileke, ainsi que Smith. Par contre, j'ai toujours un peu de mal à identifier les relations entre les personnages, ce qui est dommage car ça gâche un peu le plaisir de la lecture que de chercher dans le tome précédent qui est qui.
Dans ce tome, on a l'occasion de voir Karluk, qui à 12 ans fait preuve de beaucoup de bravoure mais aussi d'attention envers Amir. Ce qui me plaît beaucoup d'ailleurs dans ce couple, c'est la simplicité de leur relation. Ils n'ont pas besoin de parler beaucoup, de se faire des sérénades ou que sais-je pour se prouver leur amour, ce qui est plutôt beau quand on se souvient qu'il s'agit d'un mariage arrangé. Le simple fait qu'ils soient côte à côte dans une même pièce ou même au travers de petites activités du quotidien suffisent à montrer au travers des dessins toute l'affection qu'il se porte. Et c'est beau.
Pour en revenir à Tileke et Smith, je me demande comment vont-ils évoluer, après ce dernier chapitre. On découvre aussi Pariya qui est une demoiselle intrigante, un peu "fille sauvage" mais attachante et sensible dans le fond. On ne sait pas grand chose d'elle pour l'instant, alors j'espère qu'on la verra aussi par la suite!


En tous cas, ce second tome suit la lignée du premier. Bride Stories est toujours aussi agréable à lire, aussi bien niveau graphismes (comment ça, je me répète?) qu'au niveau de la culture: on est toujours autant transporté comme au travers d'un carnet de voyage, ou comme si on était aux côtés de Smith. S'ajoute à ça plusieurs petites intrigues qui se placent, doucement mais sûrement. Bref, vivement la suite! 

Et toi, tu penses quoi de tout ça? Raconte! 😉

P'tits mots:

Laisser un p'tit mot: